19/04/2009

Avez-vous croisé un architecte cantonal ?

A Genève ? Vous plaisantez ! Vous savez bien que cette région de la Suisse est un peu spéciale, on y a de la peine à reconnaître les compétences locales. Il faut toujours aller chercher ailleurs… Il faut dire que les décideurs passent un temps fou à discuter de ce qui pourrait empêcher l’acceptation de projets ou la sauvegarde d’ensemble urbains remarquables.
Vous connaissez l’expression «pesée d’intérêts»? Comme le disait dernièrement Bernard Attinger (ancien architecte cantonal du Valais) «on peut toujours interpréter les lois et les règlements dans le sens le plus restrictif pour essayer de voir comment empêcher les choses, quel est le défaut.» Sauvegarder, restaurer, transformer, développer, construire… ces mots deviendraient-ils suspects? Ou est-ce l’absence d’une culture architecturale et patrimoniale, dans le débat politique, qui hypothèque plusieurs projets genevois ? Quelques exemples:

Lire la suite

16:55 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook