28/01/2016

MAH: une faute d'étourderie par Bernard Zumthor

mah contreprojet patrimoine suisse.png

« L'étourdi parle toujours de travers, et n'écoute jamais ce qu'on lui dit, ou l'entend mal »
écrivait Jean-Jacques Rousseau dans Pensées d'un esprit droit. Gageons que le magistrat de la Ville de Genève qui assurait dans un récent « blog » que le projet de comblement partiel de la cour du MAH ne porterait «aucune atteinte au bâtiment historique» était pareillement distrait ! Ledit magistrat, assumant ses responsabilités, aurait en effet dû se renseigner avant de dire des bêtises. Car ce n’est pas parce que les structures proposées seraient autoportantes qu’elles ne constitueraient pas une atteinte au bâtiment historique! L’architecture n’est pas qu’artifice constructif! C’est de la technique certes mais aussi des idées, de la sensibilité, du contexte.

Quand on projette, a fortiori dans un lieu voué à la défense et illustration de la culture, ces dimensions immatérielles devraient nourrir, ou à tout le moins éclairer la réflexion. L’architecture, c’est de la pierre et du mortier, en l’occurrence du métal et du verre, mais c’est aussi de l’espace et du volume, des vides et des pleins ; un tout qui s’articule dans les proportions, les équilibres et les décalages de ses parties. L’architecture, n’est pas que de la fonction quantifiée, c’est aussi de la forme qualifiée; ce n’est pas que de l’usage et du paraitre, c’est aussi du sens et du symbole.

Lire la suite

10:36 | Lien permanent | Commentaires (4) | | |  Facebook